AccueilGE

L’agencement de magasin : équiper et décorer ses locaux commerciaux

L’agencement de magasin : équiper et décorer ses locaux commerciaux
Like Tweet Pin it Share Share Email

La vitrine étant le premier outil de communication visuelle d’un magasin, l’agencement de ce dernier permettra à vos visiteurs de se faire une opinion de votre image. Nous vous proposons donc dans cet article quelques conseils d’agencement de magasin.

Qu’est ce que l’agencement de magasin?

Parler l’agencement de magasins ou de l’agencement de boutiques revient à parler de règles de merchandising qui consistent à faire passer un simple local en un véritable lieu attrayant, de découverte et d’éveil des sens. Il s’agit donc d’une démarche marketing qui vise à optimiser la présentation du magasin est des différents produits qui s’y trouvent. Et ceci afin d’attirer de nouveaux et d’être le plus rentable possible.

Pour ce faire, votre rôle sera de concentrer l’ensemble de vos actions sur l’expérience client. Il faudra que la première impression de vos visiteurs lorsqu’ils rentrent dans votre magasin soit de telle sorte qu’ils s’intéressent aux produits qui y sont commercialisés. Aussi, les allées doivent être assez bien aérés avec une mise en rayon qui suscite chez le visiteur l’envie d’en savoir plus. Comment créer alors un bel agencement de magasin ?

La devanture

Vous devez certainement vous en douter, la devanture de votre magasin est la première zone à soigner pour faire bonne impression. Pour cela, elle se doit d’être en harmonie avec le positionnement de votre point de vente.
Couleur et propreté sont notamment les grands paramètres en prendre en compte. Aussi, un accent particulier doit être mis sur l’intégration du magasin dans la rue, entre autre grâce à l’enseigne.

La vitrine

Après la devanture de votre boutique, l’autre élément important qui donnera envie ou pas aux passants d’y faire un tour et de voir ce que vous proposez est la vitrine. Cette dernière se doit, à cet effet, d’inspirer dynamisme, propreté et clarté au niveau de chaque visiteur.

Cela implique la coordination de chaque élément. Un renouvellement régulier, par exemple, des produits mis en avant permettra de rendre dynamique et animée votre vitrine aux yeux de ceux qui passent devant elle habituellement.

Mobilier et rayonnage

Le choix du mobilier a une grande influence sur le comportement des visiteurs. La signalétique, la mise en avant des promotions, la cohérence dans le choix des meubles, les travées de circulation… vous devez jouer sur ces éléments de telle sorte qu’il y ait une continuité de votre espace vitrine pour une cohérence avec l’image que vous voulez véhiculer.

Enfin, pour ce qui est du rayonnage, il faut veiller à ce que les produits et leurs prix soient bien mis en avant.

La caisse

La caisse et son positionnement sont stratégiques pour un agencement de magasin réussi. Il s’agit de l’espace de concrétisation d’achat. Ce dernier se doit donc d’être pensé de manière à ce que la concrétisation soit inévitable et n’effraie pas pour autant vos clients. Ainsi, il est conseillé de ne pas positionner la caisse à côté de la porte d’entrée pour ne pas que cela ait l’air d’un poste de surveillance.

Ensuite, retenez que les clients qui n’ont pas encore concrétisé une volonté d’achat avant d’entrer dans votre magasin ne seront pas tentés par des produits disposés à côté de la caisse. Faites donc attention à ne pas instaurer de zone chaude avec vos produits phares à côté de cet espace. Enfin, n’oubliez pas le respect des normes ERP. En fonction de la taille de votre boutique, vous devez respecter certaines normes comme l’accessibilité aux personnes à mobilité réduite. L’objectif est de rendre multiple et détaillée la typologie de clientèle.

Les étapes de votre projet d’agencement de magasin

Le principal objectif d’un projet d’agencement de magasin, comme nous l’avons vu un peu plus haut, est de créer un environnement accueillant pour vos clients. Il sera question de bien mettre en valeur les produits commercialisés de telle sorte à ce que le local soit propice à la vente.

Qu’il s’agisse d’une ouverture, d’une rénovation ou d’un agrandissement, voici les principales étapes pour réussir votre projet.

Définir le budget

Avant de se lancer dans la réalisation de n’importe quel projet, il est important de définir préalablement un budget et de s’assurer de la disponibilité de ce financement. Faites donc le point de votre apport personnel afin de déterminer si un emprunt bancaire est nécessaire ou pas. À ce propos, votre comptable, si vous en avez, pourra vous aider à évaluer votre marge de manœuvre.

Une fois le budget établi et en fonction de l’envergure du projet, il faudra alors faire appel à des spécialistes du domaine pour obtenir différents devis, un architecte d’intérieur spécialisé dans le « retail design » par exemple. Ce dernier saura, avec son savoir-faire et son expérience, saura donner vie à votre boutique.

Comparez plusieurs devis, faites une première sélection et échangez avec ces professionnels pour avoir une idée de leur plan. À partir des objectifs que vous vous êtes fixés, le budget défini, vos préférences et vos goûts, vous pourrez alors faire un choix définitif.

Les démarches administratives

Si votre projet d’agencement de magasin nécessite de grands travaux, vous aurez alors à faire des déclarations à la mairie de la commune dans laquelle est située votre boutique. Et c’est l’une des raisons pour lesquelles il est conseillé de confier les travaux à des professionnels.

En effet, ces derniers sauront également vous accompagner dans le traitement des différents dossiers administratifs à fournir avant de lancer les travaux. Ils pourront également vous conseiller sur le choix des matériaux à acheter afin de respecter les normes de sécurité et réaliser les installations obligatoires imposées par l’État.

Les travaux

Une fois les démarches administratives réalisées et les différentes autorisations réunies, la dernière étape est le lancement des travaux. Dans ce cas, il est important de faire une dernière rencontre avec le professionnel choisi pour valider les différentes lignes du projet.

Ensuite, il serait préférable de fermer complètement la boutique avant de lancer les travaux si c’est un projet de rénovation ou d’agrandissement. N’oubliez donc pas d’informer vos clients à ce propos.

En découvrir plus sur shopify.com.

commentaires (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée publiquement. Les champs obligatoires sont suivis de *