Accueilexpertise

Quelles sont les charges à payer pour un auto-entrepreneur ?

Quelles sont les charges à payer pour un auto-entrepreneur ?
Like Tweet Pin it Share Share Email

Même si sous le statut de micro-entreprise, l’auto-entrepreneur bénéficie d’un régime social et fiscal simplifié, il n’est en aucun cas exempté de charges. Comme c’est le cas avec les autres statuts tels que la SARL, l’EURL…, il est également soumis à certaines obligations. Tour d’horizon des charges à payer pour un auto-entrepreneur.

Auto-entrepreneur : présentation des charges à payer

Le régime auto-entrepreneur, ou micro-entreprise depuis la fusion des statuts auto-entrepreneur et micro-entrepreneur, présente de nombreux avantages par rapport aux autres régimes. En effet, un auto-entrepreneur bénéficie d’un régime micro-social simplifié. De ce fait, il peut payer ses cotisations selon un pourcentage fixe de son réel chiffre d’affaires encaissé. Autrement dit, sans chiffre d’affaires, pas de cotisations sociales ou fiscales à payer.

En ce qui concerne les charges à régler, on distingue donc :

  • les charges ou cotisations sociales
  • les charges ou cotisations fiscales
  • la contribution à la formation professionnelle (CFP)
  • les taxes des frais de chambres consulaires (TFCC)
  • la cotisation foncière des entreprises (CFE).

Au total, on peut estimer l’ensemble des cotisations sociales et fiscales d’un web entrepreneur en micro-entreprise à 25 à 30 % de son chiffre d’affaires.

Les autres charges

En dehors de l’ensemble des cotisations dont nous avons parlé plus haut, vous aurez également d’autres charges liées au bon fonctionnement de votre entreprise. Il s’agit ici des autres frais professionnels comme les investissements de départ, les frais bancaires, les assurances, le matériel, les divers abonnements pour logiciels de gestion de projet, etc.

En ce qui concerne les frais bancaires, vous devez savoir qu’en tant qu’entrepreneur, vous avez l’obligation d’ouvrir un compte bancaire dédié à vos activités. Vous devez donc prévoir cette charge supplémentaire au moment de faire votre budget. En fonction de la banque, il faudra prévoir entre 5 et 20 euros par mois.

Enfin, vous devez également prévoir des frais liés à la souscription d’une assurance. En fonction du type d’activité que vous menez, cela peut même être obligatoire. Vous aurez donc à souscrire une assurance Responsabilité Civile Professionnelle ou une assurance Garantie Décennale. Et d’autres assurances facultatives peuvent être souscrites dans l’optique de vous couvrir en cas de risque.

commentaires (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée publiquement. Les champs obligatoires sont suivis de *