AccueilGE

Qu’est-ce qu’une ESN et comment fonctionne-t-elle ?

Qu’est-ce qu’une ESN et comment fonctionne-t-elle ?
Like Tweet Pin it Share Share Email

Anciennement appelées SSII (Société de Services en Ingénierie Informatique), les ESN (Entreprises de Services du Numérique) ont pour objectif de valoriser les outils numériques, de développer des solutions à partir de ces outils et de permettre aux entreprises de les exploiter. Elles représentent actuellement plus de 350 000 emplois en France.

Une ESN classique est composée principalement de consultants informatiques salariés qui interviennent au forfait, en TMA ou en Assistance Technique (chez les entreprises clientes dans le cadre de missions ponctuelles), ainsi que d’employés commerciaux chargés de cibler les entreprises ayant des besoins. Selon la demande, il pourra être amené à conseiller et/ou assister des entreprises dans le cadre du développement d’un projet, à concevoir des outils numériques spécifiques (création de sites web, de logiciels, d’applications…), à faire un travail de maintenance ou encore à former du personnel sur ses domaines de compétences.

Le fonctionnement d’une ESN repose donc sur le recrutement de plusieurs consultants informatiques experts, qui selon leur profil, sont envoyés en mission dans les directions informatiques des entreprises clientes. L’Entreprise de Services du Numérique facture le travail de ses consultants à la journée. Entre deux missions, le consultant est dit en « intercontrat ». Il en profite généralement pour suivre des formations, en attendant d’être envoyé sur une nouvelle mission.

L’ubérisation du secteur des ESN

Au sein des ESN « classiques », les consultants informatiques salariés sont envoyés tour à tour dans différentes entreprises, sans pour autant avoir leur mot à dire sur les missions qui leur sont attribuées et les clients chez qui ils interviennent.

A mi-chemin entre la plateforme et l’ESN classique émerge les Entreprises de Services du Numérique Innovante (ESNI), elles rassemblent des consultants informatiques indépendants dont les profils sont visibles en ligne gratuitement pour les entreprises clientes.

Le client final est amené à présélectionner des consultants indépendants grâce à leur profil en ligne, l’ESNI se charge de tout le reste : tests de compétences, présentations, entretiens, suivis de missions, facturations…). Le consultant indépendant reste libre d’accepter ou refuser la mission qui lui est proposée.

Cette solution apporte de la transparence aussi bien pour les clients que pour les consultants indépendants qui conservent leur liberté, notamment dans le choix de leurs missions et de leur tarif journalier. Il s’agit d’un type d’économie collaborative et d’un système gagnant-gagnant au sein duquel les consultants sont moteurs et mieux considérés.

L’ESNI fait de plus en plus d’adeptes chaque année et attire de plus en plus de clients séduits par les atouts de ce modèle inspiré du management de transition.

Pour en savoir plus sur les ESN : https://bfmbusiness.bfmtv.com

Domaines d’intervention et types de prestations

Comme mentionné un peu plus haut, le principe d’une ESN est de fournir des offres de services aux entreprises basés sur des compétences informatiques.

Lesdites offres concernent des domaines d’expertise comme :

  • la conception d’infrastructures d’information
  • la gestion et la maintenance d’infrastructures d’information
  • les conseils en systèmes d’information
  • les conseils en management et organisation
  • les conseils en stratégies et études
  • les audits sur les infrastructures d’information
  • des formations sur les nouvelles technologies d’information et le numérique.

Pour fournir ces offres aux entreprises, les ESN proposent généralement deux principaux de prestations : la régie et le forfait.

La régie

La force d’une ESN est étroitement liée au nombre de consultants dont elle dispose ainsi que leur niveau d’expertise. En fonction des demandes de la clientèle, elle peut donc proposer une prestation de type « régie ». Celle-ci se facture à un tarif journalier sur une durée qui sera déterminé à partir des contraintes budgétaires du client.

C’est une prestation dans laquelle les possibilités sont nombreuses afin d’éviter au client d’avoir à recruter en CDD momentanément dans le cadre d’un projet complexe. Elle peut dans ce cas faire appel à plusieurs ESN ou à une seule si cette dernière dispose d’un grand nombre de consultants.

Ajoutons que la régie représente près de 80 % du chiffre d’affaires réalisé chez certaines des entreprises de service numérique. Mais dans ce cas, il est important que la société maîtrise correctement les différents facteurs d’intercontrat.

Le forfait

Contrairement à la prestation de type « régie », le forfait se base quant à lui sur un principe d’engagement mutuel entre le client et l’ESN. Celui-ci doit alors se matérialiser par un contrat de prestation pour lequel le client s’engage sur la base d’un cahier des charges. Comme vous l’aurez certainement déjà compris, il s’agit du document définissant de façon précise toutes les attentes dans le cadre du projet.

Une prestation forfaitaire, c’est donc la garantie pour le client que l’ESN est engagé sur un résultat bien défini avec des pénalités de retard, entre autres. Elle permet la mise en place d’une solution globale aux besoins du client ; on parle encore de solution « clé en main ».

Par rapport au calcul de la facturation, il se fait ici en fonction de la durée en jours hommes estimée. Et ceci dans l’objectif que l’entreprise s’engage à ne pas dépasser le budget convenu dès le départ. De ce fait, le risque d’échec ainsi que les difficultés sont plus élevés. La gestion du projet est également beaucoup plus complexe et stricte. C’est la raison pour laquelle le forfait ne représente que 10 à 20 % du chiffre d’affaires réalisé par les ESN.

Pourquoi faire appel à une ESN et comment faire son choix ?

Comme nous l’avons tout au long de l’article, les ESN sont des structures qui sont en mesure de fournir des prestations de A à Z couvrant différents périmètres d’un projet. Faire appel à une entreprise de services numériques offre donc de nombreux avantages comme la polyvalence, la sécurité et un fort degré d’expertise en matière de technologies de pointe.

Mais le recours à une ESN ne présente pas que des avantages. Et c’est la raison pour laquelle, il est recommandé de faire assez attention au moment d’en choisir une. En pratique, il faudra avoir une check-list pour vérifier certains éléments clés. Il s’agit entre autres de la vitrine de la société, de son expertise technologique, de la sécurité, de l’approche utilisée (DevOps de préférence) et de la méthodologie projet.

commentaires (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée publiquement. Les champs obligatoires sont suivis de *