Accueilexpertise

La SASU est-elle réellement différente de la SAS ?

La SASU est-elle réellement différente de la SAS ?
Like Tweet Pin it Share Share Email

Aujourd’hui, il est très facile de créer une société, il faut seulement une connexion internet. En effet, tous les formulaires sont disponibles sur le Web, il suffit de les renvoyer pour obtenir immédiatement une immatriculation.

La SASU est une version unipersonnelle de la SAS

De nombreuses professions sont disponibles avec le Web, mais les activités classiques sont également compatibles avec les formulaires en ligne. De ce fait, il suffit de quelques minutes pour obtenir rapidement un reçu. Toutefois, avant d’arriver à cette étape, il est primordial de faire la différence entre les statuts juridique. La SASU et la SAS présentent des différences puisque la première sera dirigée par une seule personne. Nous pouvons ainsi comparer cette structure à celle de l’auto-entrepreneur qui est seul à bord. Cela aura donc des répercussions sur la gestion, car les décisions ne seront pas prises par plusieurs personnes comme dans le cas d’une SAS.

Une société par actions simplifiées nécessitera une assemblée générale où tous les associés seront convoqués. Cela n’existe pas dans la version unipersonnelle. Cette technique offre un confort supplémentaire, il n’y aura aucune tension concernant une éventuelle prise de décision.

Une fiscalité attractive dans les deux cas

Par contre, les deux entreprises doivent absolument avoir un président. Une fonctionnalité supplémentaire est au rendez-vous, il est nécessaire d’insister sur le fait que les dirigeants pourront déléguer les commandes en se tournant vers un ou plusieurs directeurs généraux. Cela est possible dans les deux cas de figure que vous ayez une SAS ou encore une SASU. Par contre, ne cherchez pas de différences au niveau de la fiscalité, car les similarités sont nombreuses. Le secteur des finances sera donc géré de la même façon.

Jouir de l’IR et non de l’IS

En effet, l’impôt sur les sociétés sera mis en place pour les deux entreprises, mais il est envisageable d’opter pour l’impôt sur le revenu. Quelques conditions devront tout de même être comblées. En effet, l’IR sera compatible avec la SASU ou la SAS uniquement si la société a vu le jour il y a moins de 5 ans. L’entreprise ne devra pas embaucher plus de 50 salariés, mais ce ne sont pas les seules exigences a suivre. Le dirigeant devra réaliser un chiffre annuel au maximum de 10 millions d’euros. Si tous les aspects sont comblés, il aura l’occasion de jouir l’impôt sur le revenu.

commentaires (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée publiquement. Les champs obligatoires sont suivis de *