Accueilexpertise

Le nouveau tableau d’affichage interactif de Steeple veut faciliter la communication interne

Le nouveau tableau d’affichage interactif de Steeple veut faciliter la communication interne
Like Tweet Pin it Share Share Email

Un outil collaboratif au service des salariés et pour faciliter la communication dans les entreprises, c’est ce que proposent Jean-Baptiste de Bel-Air et son associé Nicolas Maloeuvre. Les deux entrepreneurs sont, en effet, à la tête de l’une des startups les plus prometteuses dans le monde du travail en entreprise. Il s’agit de Steeple, une solution numérique qui vient remplacer le bon vieux tableau d’affichage. On vous en dit plus dans la suite de l’article.

Une solution axée sur la communication interne des entreprises

Pour ceux qui ne le savent pas encore, Steeple est une startup rennaise qui se positionne sur le développement de solutions de communication dédiées à l’amélioration de la vie de travail en entreprise. Et récemment, la jeune entreprise a décidé d’apporter une amélioration majeure à son outil. Celui-ci est en effet désormais associé à un tableau blanc interactif ou TBI avec une interface de contrôle accessible via navigateur web ou une application mobile Android/iOS.

Une fois installé dans tous les espaces communs de l’entreprise, ledit tableau d’affichage interactif permet d’avoir accès aux informations de l’entreprise essentiellement liées à la communication interne (un Corporate, un CHSTCT et un espace annonces). Ajoutons à cela qu’il est possible de consulter les informations disponibles sur l’écran à tout moment et de n’importe où. Ce qui devait, par ailleurs, aider à préparer une réunion de travail réussie.

Le modèle économique choisie par la startup est simple et très pratique pour les entreprises : un abonnement par mois et par salarié en fonction de la taille de l’entreprise.

Déjà plus de 200 clients et une internationalisation prévue à partir de 2019

Dès la première année de commercialisation de cette solution numérique, Steeple a enregistré plus de 200 entreprises clientes dans des domaines variés. Il s’agit de sociétés comme Vinci, spécialisée dans le domaine de la construction, Lesieur dans l’agroalimentaire ou encore Orange dans les services de télécommunication. Tout ceci témoigne de la polyvalence et de la qualité de l’outil. De beaux résultats qui motivent la startup vers des projections internationales. Les objectifs sont clairs pour le président de la startup :

  • une forte croissance de son activité
  • 500 clients avant la fin de l’année 2019
  • des annexes sur Lyon, Lille, Strasbourg et à travers l’Amérique du Nord.

Ils n’entendent pas s’en arrêter là ; les travaux se poursuivent pour améliorer davantage Steeple. Une version multilingue et la possibilité d’une interaction avec d’autres plateformes sont en cours de développement.

La petite histoire de Steeple

L’aventure de Steeple commence en 2014 à Rennes quand Jean-Baptiste de Bel-Air et Nicolas Maleouvre qui viennent respectivement de sortir de l’ESC et de l’INSA se lient d’amitié. Ils ont alors l’idée d’entreprendre avec comme objectif d’améliorer la communication entre les élèves du master qu’ils sont en train de préparer. Selon Jean-Baptiste :

Diplôme en poche, on s’est dit qu’on pouvait peut-être développer notre idée et créer une société.

Les deux associés travaillent alors les fonctionnalités de leur outil, hébergés pendant 18 mois dans l’incubateur de l’ESC. Après deux années sans décoller, les deux entrepreneurs décident de revoir leur solution et Steeple génère, sans levée de fonds, un CA de 1 million d’euros en 2018.

commentaires (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée publiquement. Les champs obligatoires sont suivis de *