expertise

Comment accroître les résultats de l’équipe de vente en magasin ?

Le 8 janvier 2021 Mis à jour le 8 janvier 2021 — 4 minutes de lecture
équipe de vente magasin

De la motivation et de la force de vente dépendent les résultats de l’entreprise, et à fortiori lorsque ladite entreprise est un commerce de détail. Positionnée en première ligne, l’équipe de vente peut faire et défaire une image de marque, quels que soient les efforts fournis en amont pour faire venir les clients en magasin. Car c’est à ce moment-là, lorsque les consommateurs arpentent les allées de la boutique, que tous les talents entrent en jeu. Alors comment stimuler les ventes en magasin et maximiser vos résultats ? En réponse à cela, nous savons que les clés de la réussite reposent à la fois sur la qualité des produits et les services proposés, les rendements générés par la force de vente, ainsi que la satisfaction client. Honorer ces points passe par une connaissance de l’activité en magasin, mais aussi par la motivation et la reconnaissance des effectifs.

L’intérêt du suivi des données des ventes

Un logiciel de gestion de commerce reporte une photographie détaillée des ventes. Grâce au monitoring du chiffre d’affaires de chaque vendeur, des paniers moyens et des références vendues, vous établissez des objectifs individuels et communs basés sur des données tangibles.
Et comme l’expérience terrain le démontre dans tous les secteurs, seuls les objectifs réalisables sont perçus comme encourageants.

En outre, lorsqu’elles sont bien exploitées, ces informations révèlent les potentiels de chacun, mais aussi certaines failles en matière de formation (produits et techniques de ventes) en soulignant des comportements commercialement non productifs. Elles ouvrent le dialogue entre le manager et le vendeur en s’appuyant sur des constats avérés.

Instaurer des objectifs hebdomadaires ou mensuels

La mise en place d’objectifs de vente autres que journaliers donne des résultats plus efficaces. En effet, les tâches à effectuer en boutique ne se cantonnent pas uniquement à la vente.
On parle de rangement des produits en rayons, réception des marchandises, accueil des clients, etc… Si ces fonctions incombent toujours aux mêmes employés, le fait d’instaurer des objectifs au jour le jour peut faire naître un certain sentiment d’injustice entre les membres de l’équipe.

Pour ces raisons, les objectifs de vente hebdomadaires paraissent plus justifiés. Les éléments ayant réalisé de belles ventes, avec un beau panier moyen, auront tendance à ne pas relâcher leurs efforts tandis que les autres ayant été moins disponibles n’auront pas l’occasion d’être découragés. Et comme il l’a été maintes fois prouvé, le découragement s’avère être le pire ennemi du rendement.

Impliquer davantage vos équipes dans le processus commercial

Aujourd’hui la vie d’un commerce de détail ne se limite plus au point de vente ou à offrir des objets publicitaires. Vous l’avez déjà compris et disposez certainement de comptes sur les réseaux sociaux. Alors pourquoi ne pas impliquer davantage vos vendeurs dans la création de contenus toujours plus viraux et immersifs ?
Leurs connaissances en font des acteurs privilégiés pour interagir avec le pôle marketing. Certains éléments pourraient d’ailleurs constituer un service client de premier ordre en discutant directement avec les internautes.

Intégrer ce type de process leur apporte davantage de reconnaissance. Et comme l’affirment les experts en management, la reconnaissance est la clé de voûte de la motivation. En magasin, comme sur le net, vos vendeurs sont vos ambassadeurs.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.