Accueilexpertise

Comment créer une entreprise en Suisse ?

Comment créer une entreprise en Suisse ?
Like Tweet Pin it Share Share Email

Si la Suisse a la réputation d’être un pays accueillant pour les projets innovants, c’est également pour la simple raison que la création d’une entreprise sur place est vraiment aisée. En effet, depuis l’entrée en vigueur des Accords bilatéraux, les ressortissants européens ont la possibilité d’y créer ou d’y reprendre une entreprise afin de réaliser des prestations de service. Pour cela, quelques jours suffisent pour déposer les statuts et immatriculer par exemple une SARL ou une SA. Comment cela se passe concrètement ? Voici ce qu’il y a à savoir pour créer une entreprise en Suisse.

Les étapes à suivre pour créer son entreprise en Suisse

Aujourd’hui, l’environnement économique est mondialisé. De ce fait, il est possible à qui le souhaite de créer et domicilier son entreprise en Suisse, par exemple. En effet, il s’agit d’une destination très compétitive en raison notamment de la qualité de vie, des coûts salariaux, du climat social et de la fiscalité.

Ensuite, soulignons qu’il n’y a pas de restriction majeure en ce qui concerne la création d’entreprise en Suisse pour les étrangers. Tous les citoyens peuvent le faire, mais pour cela il faut que l’un des associés ait au moins un droit de séjour. En effet, même si la Suisse est un pays frontalier de la France, un associé doit résider 90 jours dans le pays afin d’être éligible à la résidence.

Ajoutons également que pour une SA, au moins l’un des membres du CA doit être domicilié en Suisse. Dans le cas d’une SARL, au moins l’un des administrateurs autorisés à signer doit être domicilié dans le pays. Il peut s’agit d’un avocat ou d’un notaire. Nous parlerons donc ici des principales étapes concernant la création d’une SARL, vu que c’est le type d’entreprise suisse le plus commun pour les Français :

  • le placement du capital payé dans un compte en séquestre auprès d’une banque suisse
  • la rédaction des documents d’enregistrement en présence d’un notaire
  • le dépôt de la demande complétée au registre du commerce local
  • l’immatriculation à la TVA
  • l’inscription des employés aux programmes nationaux d’assurance sociale.

Pour vous faciliter la tâche, il existe des structures qui peuvent vous accompagner durant tout le processus (création, domiciliation, expert-comptable, conseils…).

Les autres types d’entreprises qu’on peut créer en Suisse

Retenez qu’il existe précisément 7 différents types d’entreprises en Suisse. Vous devez donc connaître les caractéristiques de chacune d’elle afin de déterminer la plus appropriée. Les principaux éléments à prendre seront notamment la taille, les besoins, la fonction de l’entreprise et votre statut de résidence.

On distingue donc : l’entreprise individuelle, la société en nom collectif, la société en commandite, la société anonyme (AG/SA), la société à responsabilité limitée, la filiale et l’agence.

Les promotions économiques : un support assez intéressant

L’un des principaux avantages à créer son entreprise en Suisse réside dans le fait que le pays a mis en place des promotions économiques. Destinées aux investisseurs et créateurs d’entreprises étrangers, ces promotions ont principalement pour objectif de leur faciliter la tâche. Ceci en facilitant les démarches administratives avec la mise à disposition d’équipes pluridisciplinaires.

Soulignons que chaque canton possède sa promotion économique. D’un canton à un autre, vous pourrez donc avoir un soutien pour votre implantation en Suisse. Vous bénéficierez également d’un soutien au cours des premières années de vie de l’entreprise.

commentaires (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée publiquement. Les champs obligatoires sont suivis de *